Quotidien

Qui dit rentrée scolaire, dit établissement d’un certain rythme et donc d’une routine. Cependant, elle aura été parsemée de plusieurs épisodes inédits.

  • Hedda, une amie norvégienne de Paris acceptée à Ottawa (en Ontario, province anglophone du Canada) m’a rendu visite début septembre (juste avant le départ pour le road trip). On a donc marché en long en large et en travers de la ville : Mont Royal, jardin botanique, stade olympique (Montréal a accueilli les JO en 1976). Cf les photos : ils faisaient très beau et très chaud à cette époque.

  • L’ambiance avec l’appartement d’au dessus est très bonne. On forme un bonne équipe et fonctionnons beaucoup ensemble, notamment pour des « party », comme ils disent ici et des brunchs. Le dimanche à Montréal, tout le monde brunch, pourquoi pas nous ?!

  • Halloween tant attendu. C’est un évènement vraiment ancré dans la tradition ici. Nous avons donc fait atelier Pumpkin et décoration entre colocs ainsi que plusieurs « party d’Halloween » (photos du déguisement à venir).

  • Découverte de la ville : nous profitions de nos week-end pour nous balader dans la ville, découvrir les bonnes adresses, le street art local et l’animal national: l’écureuil! Ils sont tellement habitués à l’homme qu’il ne faut pas laisser ton pic nique à moins de 3 mètre sans surveillance… Sinon… Il fait mouche!

  • Quand SOUDAIN, un dimanche soir de décembre, à 21h, 8 hommes sonnent à la porte, entrent sans attendre de réponse. Certains rentrent même par les fenêtres, font des allers-retours entre notre appartement et celui d’au dessus. Ils ne sont pas très bavards et tardent à enfin nous expliquer la situation : il y a le feu chez vous : EVACUEZ. Ah, vraiment, rien que ça ?! En effet, les voisins d’au dessus avaient appelé les pompiers car ça sentait vraiment le brûlé chez eux. Et ça venait… De chez nous ! Vingt minutes avant, l’ampoule de la cuisine avait grillé. Résultat : les fils ont brûlé et un feu s’était formé entre notre plafond et le plancher des voisins. Je comprends que les pompiers nous font évacuer : ils y vont à la hache pour défoncer notre plafond. Au final : un joli trou dans notre cuisine, la communication est plus facile avec nos amis les voisins;-)

    This slideshow requires JavaScript.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s