September Road Trip

Comme vous le savez sûrement, de nombreuses manifestations ont eu lieu à Montréal de février à Mai : le « printemps érable ». Ainsi, le calendrier étudiant a été complétement perturbé. Pour permettre aux élèves de terminer leur année, la session s’est terminée en septembre. La nouvelle année a donc débuté début octobre. Si vous faites le calcul rapidement, cela nous laisse donc un mois de vacances. Nous avons alors décidé de partir en road trip avec notre super Volvo V 70.

L’équipage : Amélie – Lola – Tim et Moi.

Conductrice : Moi !

Co-pilote : Amélie – Lola – Tim. Même au nombre de trois, cela ne nous a pas empêché de nous perdre:)

L’itinéraire : après maintes réfléxions, nous avons opté pour la côte Nord du Saint Laurent. D’une durée de trois semaines, nous avons pu faire des escales un peu partout.

http://maps.google.ca/maps?saddr=Montr%C3%A9al,+QC&daddr=Natasquan+Nursing+Station,+Minganie–Basse-C%C3%B4te-Nord,+QC+to:Lac+Saint-Jean,+QC+to:Qu%C3%A9bec,+QC+to:Sainte-Marie,+QC&hl=fr&ie=UTF8&ll=47.368594,-69.060059&spn=6.250834,14.128418&sll=46.318481,-70.922241&sspn=0.796709,1.766052&geocode=FT5otgIduKed-ykNt2QcVBrJTDHv7x8hODFOZQ%3BFRH9_AIdbhdR_CE8MeGdFhrlLilV-uI_J7yDTDE8MeGdFhrlLg%3BFXMp5QIdXsqz-ylTwuVQ4AfqTDGOFmHNs3oZsw%3BFVMpygId1OvA-ymTiNsFipa4TDEDOujwYy3Fjw%3B&oq=Sainte+ma&mra=ls&t=m&z=6

Logement : la devise du trip : on ne paye AUCUN hébergement. On a donc alterné entre tente, tente, tente et couchsurfing. Cela nous a permis de faire de chouettes rencontres. Notamment :

  • Des pilotes d’hydravion à Natashquan. Ils nous ont offert un dîner chaud, un lit confortable et….. Un tour d’hydravion… Ben oui, rien que ça. Je crois qu’ils étaient juste dans l’incompréhension totale de voir 3 filles (et un garçon!), étudiants, en vacances dans un trou plus que paumé. En effet, Natashquan représente la fin de la route 138 = impossibilité de continuer en voiture. On s’est dit que, en hydravion, c’était le meilleur moyen d’envisager l’extraordinaire paysage qui s’offre à nous, tout simplement. Quand les rêves deviennent réalité… C’est ce qu’on appelle être subjuguée par la grandeur de la nature.

  • Le maire de Kinnear’s Mills, qui nous a offert un excellent brunch, des kilos… Non des tonnes de pommes (ça tombe bien, notre alimentation en trip laissait à désirer) et une place dans son verger pour planter notre tente.

  • Les baleines qui ont eu la gentillesse de nous dire bonjour à l’embouchure du Saint Laurent.

  • Un gentil inconnu qui s’est arrêté nous dépanner… On était (un peu) embourbé !!!

  • Deux garagistes dans une réserve indienne. Ils nous ont mis une pièce « left » sur le côté droit, en insistant : je ne comprends pas pourquoi ça fait un tel bruit, c’est bien écrit LEFT sur le paquet. Bref, toujours est-il que ça faisait plusieurs jours que l’on chantait une berceuse indienne pour s’endormir et que arrivés au garage… Ils étaient entrain de la siffler. Et oui, ça vient de chez eux !!

This slideshow requires JavaScript.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: