Bangkok

This slideshow requires JavaScript.

C’est le dimanche 2 Février (le jour de l’élection, j’y reviens plus tard)) que je mets un premier pied à Bangkok. Wahouuuuuu, impressionnant. Le bordel qui y règne est à la fois terrifiant, stupéfiant et paradoxal. C’est un mélange de grattes ciel et de bidonvilles, de buildings et de temples, une perpétuelle brume de pollution flotte dans l’air et ici, les horaires ne font pas sens : les rues grouillent à 4 pm comme à 4 am, les étales de nourriture proposent de tout et à toutes heures and so on. Bangkok c’est aussi de multiples canaux. Résultat ? La ville s’enfonce de 30 mm par an. Les habitant de Bangkok ne sont d’ailleurs pas que des Thaïs. Il semblerait que les rats et les cafards apprécient toutes ses odeurs et ses étales de nourriture. Gage de bonne qualité visiblement…

Malgré une apparence de ville folle, elle regorge de quelques perles que nous nous empressons de visiter :

  • Le grand palais : construit en 1782 par Râma Ier, fondateur de la dynastie Chakri. On y trouve le temple le plus fameux de Thaïlande, conçu pour héberger le Bouddha d’émeraude (en fait en jade…) On adore, c’est tout simplement impressionnant, et c’est une bonne approche pour se mettre dans l’ambiance du pays. Des couleurs flamboyantes, des peintures murales aux détails infinis, des statuts de Bouddha partout… Attention, tenue correct exigée pour admirer ces merveilles : genoux et épaules couverts et se déchausser.

This slideshow requires JavaScript.

  • Wat Pho : un vrai trésor avec un Bouddha littéralement géant couché à l’intérieur du temple. On n’a tellement pas l’habitude de ce genre d’architecture et de décoration, que l’on en reste totalement sans voix. Puis parmi ses bâtiment à l’architecture plus extravagante les uns que les autres, des moines, habillés d’orange, vagabondent. Est-ce-qu’on est dans la vraie vie là ??!!

This slideshow requires JavaScript.

  • La maison de Jim Thompson : une des dernières vraies maison thaïes en teck qui subsistent à Bangkok. On a même le droit à une visite en français. Superbe maison d’architecte aux superbes objets de décoration. On a toute validé pour une future maison de la sorte !!

Sinon, on a pas mal marché, à deux à l’heure, parce que tout sent bon et tout est fascinant. On aura aussi remarqué :

  • Des œufs roses.. Roses ? Ben oui. On n’a toujours pas de réponse…

  • Des câbles électriques PARTOUT à hauteur presque de tête. Rum pas très rassurant. Le problème vient du même phénomène : construit sur des canaux, impossible d’enterrer tous ces câbles sous terre. La solution alternative: les laisser pendre dans l’air.

  • Les manifestations: alors oui, les médias n’ont pas tort, il y a des manifestations pour renverser le gouvernement actuel, oui il y a eu des bombes, des fusillades, des blessés et des morts. Soyez rassurés pour les plus inquiets, ces évenements se concentrent dans des quartiers très définis de Bangkok et sont facilement évitables. De plus, cette révolution, malgré un message très fort, s’extériorise sous forme de fêtes, de musique etc. Bref, la bonne humeur et le sourire (toujours!) sont présents et surtout, nous ne nous sentons pas en danger, nous faisons attention, nous sommes prudentes, conscientes du danger, et ne restons pas plus que 3 jours à Bangkok anyway…. Prochaine destination: Chiang Mai.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: