L’Australie

      Pour le coup, je ne vous pose pas la question de la location géographique car cette fois, ma destination n’a rien d’original !!!
      Vous êtes plusieurs à m’avoir parlé de ce documentaire montrant la difficulté actuelle de trouver un job ou bien à la vivre personnellement. Pourtant, le taux de chômage est bien inférieur à celui de la France et s’élève à 5,2%. Heureusement, grâce au même site internet que j’ai utilisé pour trouver mon travail en Arizona (USA), j’ai trouvé facilement un boulot…. Dans une écurie vous l’aurai compris, aux alentours de Melbourne, exactement ICI. De toute manière, parmi les 23 millions d’habitants de ce gigantesque pays (7 692 023 Km2), 90% vivent dans les villes et donc le long de la côte donc ça réduit considérablement la location géographique.
       Même si l’Australie est une destination commune, je suis totalement, absolument déboussolée par cette arrivée, mardi 8 Avril 2014, (on vient me chercher directement à l’aéroport). Je ne réalise pas d’un soupçon que je suis en Australie (NON, il n’y a pas des kangourous qui courent partout dans le jardin). Mes employés me conseillent de me reposer à cause du gros décalage horaire avec la France (je ne contredis même pas et me contente d’acquiescer docilement et de faire une grasse-matinée). Puis après 8 mois de voyages dans des pays chauds, ben j’ai tout le temps froid. Il fait 20 degrés, je suis en pull, manteau (gentiment prêtés par le travail), gants et bonnets. Les gens me regardent un peu bizarrement  je crois. Mais… Mais… Mais… Quelques  petits détails me rappellent que je suis loin….. Très loin de my home, sweet home :
–> Le tourbillon des toilettes qui tourne dans le sens inverse.
–> Ici ce n’est pas les goélands, les orignaux, les pigeons ou les pottocks qui habitent le jardin mais des oiseaux sauvages totalement incroyables (que nous voyons seulement en cages dans nos animaleries) tels que des perroquets roses, des perruches vertes et des cacatoès à huppe jaune (alors peut-être que dans leurs animaleries, il est possible de trouver des pigeons du Canal Saint Martin ou des goélands du Kérou…)
–> Des panneaux routiers originaux.

This slideshow requires JavaScript.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s