Il parait que… La Bretagne… Ca vous gagne!!??

   

 

     Ça y est, mon retour s’est vite fait connaître, il est temps d’écrire un article de cette aventure à part entière ! Et pour les deniers, expliquer rapidement ce retour anticipé.

     A la base, je m’étais mis en tête de ne rentrer qu’en Juillet, d’avoir un peu de temps avec ma famille et mes amis avant ma rentrée scolaire (car oui, je poursuis mes études en Septembre, je commence un Master). Puis la réalité australienne a été autre. Après deux ans de voyages et de vagabondage à travers notre planète terre, le mal du pays est (enfin) arrivé. J’ai ressenti un grand besoin de rentrer, de me poser un peu, de retrouver la maison familiale, mes attaches, mes racines, mes amis et ma famille. Gros dilemme quand même pour savoir si j’anticipais ou non mon retour. Après tout, aucun billet retour en poche puis une motivation pour rester en Australie casi inexistante. Quel est l’intérêt de rester dans ces conditions ?! Allez, c’est décidé, retour au bercail.

     Étape 1, jeudi 22 Mai 2014 : Melbourne à Kuala Lumpur / Kuala Lumpur à Bangkok. De part le prix des billets, je trouve une alternative pour diviser le prix par 2 : passer par Bangkok. J’opte pour le luxe de commander un taxi à Melbourne : de part la situation géographique de mon Couchsurfer, le prix est casi le même que de prendre la navette. Je divise par contre le temps par 4. A 6’h du mat’, avec ma dégaine du matin et mes destinations (Bangkok puis Paris), le chauffeur de taxi me demande si je suis une « Fashion Designer ». Je prends ça comme un compliment et saute dans mon avion.

     Étape 2, nuit de jeudi à vendredi : Bangkok. Non seulement ça me diminue le prix du billet par deux, mais en plus, je me faisais une joie de retourner à Bangkok, retrouver cette ville pleine d’heureux souvenirs, d’odeurs, de nourriture, de gens. Un détail ? Ben l’armée à eu le temps de faire un coup d’état pendant que je survolais l’Australie et la Malaisie. Sauf que aucun moyen d’avoir l’information. Je débarque en ville un peu avant 22h. Cette ville qui grouille d’habitude entend voler les mouches. J’aperçois des tanks et des militaires armés dans la rue et les taxis qui refusent de m’amener ou je veux. J’arrive à comprendre qu’il y a un couvre-feu entre 10h et 5h, magnifique, exactement la durée de mon escale. On me conseille de ne pas sortir de l’enceinte de la gare et de faire attention à moi. J’arrive à grignoter un Pad Thaï aux alentours de 22h puis je remonte aussitôt dans un train direction l’aéroport, là où les militaires sont partout aussi. Belle escale !

     Étape 3, vendredi 23 Mai 2014 : ce n’est qu’à 5h’ du mat’ donc, quand le couvre feu est levé, que je peux changer d’aéroport et attraper mon vol Bangkok à New-Delhi puis New-Delhi à Paris. Avions vides = 3 sièges pour moi = sieste !!!

     Étape 4, nuit de vendredi à samedi : attraper les bagages à temps à Orly, puis un bus puis… Un train depuis Montparnasse direction Lorient. Tout ça en panique et de justesse. Train vide = un carré pour moi = sieste. J’arrive presque en forme à Lorient, à 2h du mat’ avec mes deux parents sur le quai. Wahouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu, HOME, SWEET HOME !! Le bonheur d’être rentrée <3.

Bangkok

One thought on “Il parait que… La Bretagne… Ca vous gagne!!??

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s