Mon arrivée au Danemark

Dimanche 24 Août 2014→ Jeudi 4 Septembre 2014

     Seulement 10 jours, mais tellement de choses ce sont d’un coup bouleversés dans mon quotidien qui a changé du tout au tout!!!

     → Quelques détails croustillants de mon départ en études, complétement anticipé et préparé biensûr, vous me connaissez!!

     Je rentre donc de vacances dans la nuit du samedi au dimanche, pour rendre la voiture à mes parents. C’est super, j’ai tout dimanche pour ranger mes affaires, faire ma valise, acheter un billet d’avion de Paris, puis de train pour aller jusqu’à Paris, quelques paperasses….

     Au final, je prends le temps d’acheter un billet d’avion quand même, je me dis que c’est le seul moyen d’y croire un minimum à ce départ et puis de ne pas me laisser le choix surtout. Nous sommes donc dimanche, mon avion décolle 2 jours après, mardi matin…

     Puis de fil en anguille, je me retrouve embarquée à faire la teuf, un pote qui tient un bar à Quimperlé embauche un autre pote pour mixer et tout ça débute à 15h!!! Je finis finalement la soirée à 6h du mat’, mets le réveil à 8h (je n’ai même pas pu ramener un dernier petit déj’ à mes parents, la boulangerie est fermée le lundi, j’oublie toujours!) Je débarque donc chez moi presque en pleine forme, réveil mes parents pour emprunter leur carte bleue pour pouvoir réserver un covoiturage car entre les péages et l’essence de la semaine passée, j’ai flambé le plafond de la mienne, puis m’attèle à ma valise (je me rendrai compte plus tard que j’ai oublié quelques affaires primordiales, et que rien ne va vraiment avec rien, ce n’est pas grave, le ridicul ne tue pas, je vais ressembler à un clown tout l’année)!!

     Ouff, j’attrape mon co-voiturage à temps, j’arrive à Paris, mon super Nono est là pour m’accueillir, dernier dîner émouvant en sa compagnie puis je rentre dormir chez Manu. Merci à vous deux pour ses derniers instants passés en votre compagnie. Puis le lendemain, c’est l’heure du grand départ.

     → Mardi 26 Septembre 2014: me revoilà dans un aéroport, avec une valise contenant toute ma vie, de quoi survivre pendant un an. Ddépart moins loin géograpiquement certes, mais à part une absence de décalage horaire qui facilite les appels Skype, l’absence reste finalement la même. Aalborg est une trop petite ville pour accueillir un aéroport international, je suis donc obligée de transiter par Copenhagen. A Aalborg, un staff de l’université est là pour nous acceuillir à l’aéroport, et nous conduire en ville. Ben oui, bon moyen pour déjà réaliser que l’enseignement et la gérance n’est pas la même. Devinez qui est en charge des étudiants internationaux à l’aéroport? Un Breton biensûr!!! Bon contact, il me laisse gentiment son numéro en cas de pépin, l’attérrissage se fait en douceur! Puis l’université nous reçoit, nous donne une pochette remplie de papiers, d’informations… Puis conduit les étudiants mal organisés ou mal chanceux qui n’ont pu avoir une place au sein d’un logement étudiant; direction Dans Hostel, une auberge de jeunesse un peu excentrée de la ville avec qui ils coopérent et donc nous payons moins chèr. Je fais partie des mal organisés donc je ne peux en vouloir à personne. Au contraire, je trouve l’emplacement de l’auberge magnifique, le long du fjord, à côté d’une marina avec un magnifique coucher de soleil. Je découvre par la suite qu’il y a 2 douches communes pour 30 filles dont une douche qui ne fonctionne plus…. Et tous ces autres plaisirs d’une vie en énorme communauté. L’auberge de jeunesse est remplie d’étudiants dans le même cas, un gros groupe se forme ainsi qu’une très forte solidarité entre étudiants, presque émouvante.

This slideshow requires JavaScript.

      → Semaine d’intégration: mercredi, dès le lendemain, commence une semaine très éprouvante avec au programme beaucoup d’événements pour les étudiants internationaux, pour que nous apprenions vite à nous connaître, l’université, notre programme, la ville, ses bars… !!! Je ne suis absolument pas partisante de cette politique “on met tous les étudiants internationaux ensemble, vous DEVEZ bien vous entendre et devenir amis”. Cependant, force est de constater qu’arrivant seule, je dois notamment mon intégration à ces animations. Le reste du temps est entiérement consacrée à la recherche d’un appartement, d’un vélo… J’ai tellement passé un été de folie, à vivre au jour le jour et à ne me soucier de rien d’autre que c’est en arrivant à Aalborg que j’ai vraiment commencé à réaliser que j’étais partie, seule, dans un pays dont je ne comprends pas un mot, pour étudier pendant deux ans, en anglais. Normal qu’en prenant du recul sur ma situation, je me suis dit: “WHAT THE FUCK ??!!” Pas d’inquiètude, je vais bien maintenant :-).

     → Couchsurfing, le retour: entre temps, je quitte l’auberge, seulement deux jours après, car je trouve un couchsurfer; Henrick. C’est un danois, étudiant, adorable et qui vit en plein centre de la ville. Il m’héberge pendant une semaine entière et m’aide beaucoup à la traduction de sites internet danois en anglais, me montre la cuisine traditionnelle, me présente à ses potes… Je lui dois beaucoup!

     → Aalborg: c’est une petite ville, 126 556 habitants, en une après-midi dans le centre ville, tu croises 5 personnes que tu connais! C’est une ville dynamique, très jeune, majoritairement étudiante. NON, ce n’est pas un cliché, TOUS les danois et danoises sont blonds, grands et ont des yeux bleus. C’est même affolant parfois. Vu ma face, je me demande toujours pourquoi ils continuent de tout d’abord me parler en danois… L’architecture est jolie, entre un style basco-normandie et ces fameuses petites maisons très colorées. Le design danois non plus ce n’est pas un cliché, il suffit de mettre un pieds dans les magasins de déco, vêtements, papetterie… Dans la liste “vraie”, j’ajoute sans hésité un quotidien très honéreux et un niveau de vie élevé. C’est bel et bien un pays riche!!! Une intrigue? Les fourchettes ici n’ont que trois piques!!

This slideshow requires JavaScript.

 

  → Nouveautés: ça y est, j’ai un vélo, très pratique pour se déplacer partout dans ce pays plat et un appartement!!!! (Des photos à venir). J’aménage lundi avec une colocataire originaire de Bulgarie. Il était temps mais à cette époque de l’année, dans une ville universitaire comme Aalborg, c’est une vraie mission pour trouver un logement!! Cela va vraiment accélérer mon intégration puis m’engrener dans une dynamique de travail, car oui, les cours ont repris, et en anglais!!! J’y reviens dans un prochain article.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s