Anecdotes

Ça y est, le premier exam est terminé. Un oral, de 20 minutes… Dans la poche ;-). Je peux donc quitter mes révisions pour quelque temps (avant de débuter ceux du deuxième exam) pour vous raconter rapidement les dernières semaines:

  • Travaux manuels: grâce à Christelle, j’ai terminée ma table en palette. Un peu cliché: Uwe m’a aidé pour le coté construction, Christelle niveau peinture :-). Résultat: une drôle de table basse colorée, de quoi entasser tout mon fatras! Autre invention personnelle: ma lampe de chevet à partir d’un plot de chantier.

  • Halloween: pas aussi connu qu’à Montréal mais quand même l’occasion de faire la fête. Perso, la date butoir de l’exam m’oblige à faire soft. Pas de folie niveau déguisement, je viens juste de recevoir le colis de mes parents: je serai donc une cavalière ce soir… Ça fait fureur.. Surtout quand les gens réalisent qu’un invité complètement inconnu s’est déguisé en cheval!! Rumm… Les blagues fusent. A défaut d’être vraiment de la partie, je suis plutôt de l’autre côté du décor et m’attelle à peindre les faces de mes collègues!! Spécial mention pour le déguisement du clown, half creepy – half funny! Puis surtout, c’est l’occasion de s’exprimer à travers le fameux rituel de scarification des citrouilles.

  • Consommation: de plus en plus de dumpster diving, et donc de moins en moins de courses. L’autre fois, j’y suis allée encore en déguisement d’Halloween, en cavalière (bottes et bombe). Fiouff, quelle chance: le couvercle de la poubelle m’est violemment tombé dessus, merciiiii ma bombe… Résultat: avec mes trouvailles, j’ai presque créée une réelle nature morte… Mais surtout une délicieuse salade de fruit fraîche pour le petit déj :-).

  • L’université: ça y est, les cours sont terminés (oui, oui!!) Après un bon entraînement oral (je me suis, je ne sais absolument plus pourquoi, porté volontaire pour faire une présentation oral sur Marx, en anglais, devant ma promo…), place aux examens puis à la préparation du dossier semestriel en groupe. Une spécial mention pour ce cours très Hight-Tech’ (qui me laisse un peu perplexe) avec un professeur en direct d’Iceland, un collègue en direct du Vietnam, qui lui même est au téléphone avec une diplomate à Brussels. Wahou!! Comme dirait le professeur : « cela vous paraît peut-être bizarre d’avoir cours… Avec un prof… Qui n’est même pas là… » Heu… Ben oui !

  • Boulot : j’ai eu ma première expérience professionnelle danoise. Et pas des moindres… A travers l’université, j’ai trouvé un petit job de quelques heures : lire à haute voix dans un microphone un manuel scolaire lycéen destiné à apprendre le français. Après enregistrement, ma voix va être mise sur CD et être vendu dans divers lycées au Denmark et utilisée comme une aide à l’apprentissage au sein des classes françaises. Une pensée pour ses étudiants âgés entre 16 et 18 ans qui vont se mordre les doigts en écoutant ma voix se demandant pourquoi ils ont décidé d’apprendre cette complexe langue !!! Ahah, mais ça permet d’arrondir les fin de mois. Satisfait, j’ai même des chances d’être rappeler dans une optique de traduction cette fois.

This slideshow requires JavaScript.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s