Le Sénégal

Prochain examen, le 29 Janvier…. Cela laisse donc presque un mois entier de temps de révisions… Mais il paraît que dans le froid, les neurones fonctionnent au ralenti. Allons évaluer leur temps de réaction au soleil… Direction le Sénégal.

     Pourquoi? Laissez moi vous donner le contexte car le Sénégal n’est pas une destination connue ni particulièrement alléchante. Mais l’occasion fait le larron et il se trouve que Barbara et Antoine, parents de trois poulettes: Camille, Alice et Manon y habitent depuis déjà 2 ans et demi. Pendant ma première année d’études à Paris, cinq jours par semaine, j’allais chercher Camille, Alice et Manon à l’école et à la crèche et m’en occupais jusqu’au dîner quand Antoine et Barbara rentraient du travail. Le feeling avec les filles a tout de suite été très bon puis avec les parents aussi, avec lesquels une relation d’amitié s’est créée. Après leur départ au Sénégal, nous sommes restés en contact de loin, suivant rigoureusement leurs aventures et rêvant à travers ces dernières. Nous partons trois ans, m’avaient-ils annoncé à l’époque. Fioufff, ça me laisse largement le temps de venir vous voir, c’est promis… Et ben trois ans, ça passe extrêmement vite. Le retour est prévu juin prochain et je n’avais toujours pas mis un pieds au Sénégal. Allez, c’est parti, Janvier est libre, c’est certain, je demande confirmation, et les billets sont dans la poche.

     Où? le Sénégal est un pays d’Afrique de l’Ouest donnant son nom au fleuve qui le borde à l’est et au nord, formant une frontière naturelle. Marque de la colonisation, la Gambie, pays dans un pays, pénètre à plus de 300 km à l’intérieur des terres.

     Population? Environ 13,5 millions d’habitants en 2013. Les moins de 20 ans représentent environ 50% de la population. Dakar, la capitale, représente 25% de la population. Le Sénégal reste majoritairement rurale puisque 53% des Sénégalais vivent en dehors des villes. Le taux de chômage des jeunes atteint 48% et près de 50% de la population vit au-dessous du seuil de pauvreté.

     Histoire? Un pays de plus où les français ont laissé leurs traces. Ce pourquoi les Sénégalais jouent à la pétanque et apprécient un bout de baguette au petit-déj’. Les relations franco-sénégalaises sont cependant épargnées du pire de part une accession à l’indépendance octroyée de manière pacifique en 1960.

     Langue? La langue officielle est donc le français mais il n’est pas rare de côtoyer, en milieu rural surtout, des Sénégalais qui ne parlent pas un mot de français. Six autres langues nationales existent: le Wollof, le Sérère, le Peul, le Mandingue, le Soninké et le Diola.

     Religion? La religion est très présente dans la vie des Sénégalais leur permettant d’expliquer un quotidien difficile où la mort est très présente et où le moindre pépin déstabilise pour longtemps les familles. Plus de 90% des Sénégalais sont musulmans. Certes, la population chrétienne est minoritaire mais la cohabitation est très pacifique et une réelle tolérance existe, l’animisme entremêlant ses deux religions. En effet, bien avant que l’Islam et le Christianisme ne conquièrent le Sénégal, la population était tout d’abord animiste et cela perdure. Ils reconnaissent donc la présence du principe divin dans les éléments naturels. L’homme est en communion avec le monde qui l’entoure. Ils ont recourent à différentes cérémonies, sacrifices et offrandes pour conserver une bonne relation avec les forces vitales qui habitent l’univers.

     Économie? S’appuyant sur la corruption, une petite élite fait fortune tandis que la majorité de la population n’a rien. Les produits de l’agriculture et de la pêche représentent près de 30% des exportations. Cependant, le gouvernement Sénégalais, comme moyen de gagner de l’argent facile, à autorisé des chalutiers européens à littéralement ruiner et dévaster les eaux Sénégalaises, pratiquant la pêche massive. Des usines chinoises, japonaises et russes épuisent aussi les ressources, transformant les poissons frais en farine destiné à l’aquaculture de leurs propres pays.

Coup de gueule: non seulement le pays n’est pas autosuffisant, mais en plus de cela, il exporte son riz de qualité pour importer à la place de la brisures de riz, provenant d’Asie, très faible nutritivement et expliquant en partie la malnutrition des enfants. Cercle vicieux?

     Culture? Les Européens eurent tôt fait de déclarer que les Africains n’avaient pas d’histoire et que celle-ci ne commençait véritablement qu’avec l’arrivée des Blancs. Cependant, leur culture est très riche et émouvante. L’entraide familiale est très présente, observant une solidarité sans faille entre génération. C’est l’assurance pour tous les membres de la famille de trouver un toit et du secours. Cette solidarité s’étend au voisinage, menant à une surveillance collective des enfants. Musicalement, le Sénégal compte aussi quelques grands artistes:

     Ebola? Responsable d’une chute importante du tourisme et catastrophique pour l’économie, il n’en ai rien en réalité. PAS DE RISQUE D’EBOLA au Sénégal. A défaut de tomber malade, les chances sont plus probables de tomber amoureux de ce pays fascinant et de ses habitants.


Next exam, the 29th of January… That gives me almost a month to get ready… But apparently, in the cold, neurons do not run good… Let’s evaluate its speed in the sun.. Direction Senegal.

     Why? Let me give you the context because Senegal is not a well known destination nor a particularly attractive one at first. But opportunity make the thief and it appears that Barbara and Antoine, parents of three chicks: Camille, Alice et Manon are living there since already 2 years and a half. During my first year at university in Paris, 5 days a week, I was picking Camile, Alice et Manon up from school and nursery and was taking care of them until dinner when Antoine and Barbara were getting home from work. Immediately, I had a good feeling with the girls, then, with the parents as well, with whom a friendly relationship get started. After they left, we lightly stayed in touch, scrupulously following their adventures and dreaming through it. We are leaving for three years, they told me back then. Fiouff, that gives me plenty of time to pay you a visit, I promise. Well, three years, that fly by. The trip back is planned next June and I still did not put one foot in Senegal. OK, let’s go, January is free, for sure, I double check with them, and tickets are in the pocket.

     Where? Senegal is a country in West Africa owing its name to the Senegal river that borders it to the east and north, forming a natural border. Arising from the colonization, Gambia, a country inside another one, goes more than 300 km inside the land.

     Population? Around 13,5 millions inhabitants in 2013. People under 20 years old represent around 50% of the population. Dakar, the capital, represent 25% of the population. But Senegal remains mainly rural since 53 % of Senegalese leave outside of cities. Youth unemployment rate reaches 48% and around 50% of the population leave under the poverty line.

     History? One more country where France left some evidences. That is why Senegalese play petanque and do appreciate a slice of baguette for breakfast. Nevertheless, Franco-senegalese relations have been maintained thanks to a peaceful establishment of independence in 1960.

     Language? So the official language is French but it is not rare to hang out, in rural areas, with people who does not speak one word of French. Six others national languages exist: le Wollof, le Sérère, le Peul, le Mandingue, le Soninké et le Diola.

    Religion ? Religion is very present in Senegalese’s life helping them to explain a rough every day life where death is omnipresent and the slightest glitch destabilizes families for a while. Over 90% of Senegalese are Muslims. In spite of a minority Christian people, the cohabitation is very peaceful and a real tolerance exists, animism interspersing these two religions. Indeed , way before Islam and Catholicism conquered the Senegal , the population was first animist and it lasts nowadays. So they recognize the presence of a divine principle in natural elements. Humans are in communion with the world surrounding them . They use various ceremonies, sacrifices and offerings to maintain a good relationship with the vital forces that inhabit the universe.

     Economy? Building on corruption, a small elite is making a fortune while the majority of the population has nothing. Agricultural and fishing products count for nearly 30 % of exports. However, the Senegalese government, to earn easy money, allowed European trawlers to literally devastate and destroy Senegalese waters, practicing massive fishing. Chinese , Japanese and Russian factories also deplete resources, transforming fresh fish into flour for aquaculture in their own countries.

Outrage : first of all, the country is not self-sufficient in food , but furthermore, it exports its best rice importing, instead, broken rice from Asia, which has a very low functional nutrition benefit, partly explaining child malnutrition . Vicious circle?

     Culture ? The Europeans did not waste their time and quickly declared that Africans had no history and that the latter truly began while white people arrived. However, culture is very rich and moving. Family support is omnipresent, leading to an unfailing solidarity between generations. This is the best way to protect the whole family, promising a roof and some assistance. This solidarity is spreading out to the neighborhood, leading to a collective supervision of children . Musically, the Senegal also has some great artists:

     Ebola? Responsible for an important drop of tourism and horrendous for the economy, it is far away from the reality. THERE IS NOT RISK OF EBOLA in Senegal. Instead of getting sick, chances are bigger to fall in love with this country and its inhabitants.

This slideshow requires JavaScript.

4 thoughts on “Le Sénégal

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s