Ciné-cyclo Tour de Bourgogne – La parole à Ludo

img_2084-1

Voici ma petite contribution à ce blog qui fait voyager penser rêver !

Ludovic, Breton intermittent et récent voisin de la famille Augereau! J’ai rencontré Fanny au début de l’été entre deux interviews celtiques voir druidiques pour ses recherches et la rédaction de son mémoire sur le nationalisme. On s’est vite marré et rapidement senti complice. Ayant en commun quelques dates de dispo pour prendre l’air et Fanny jamais à court d’idée dès qu’il s’agit de s’envoler et de découvrir le monde, inutile de vous dire qu’elle savait déjà où aller!

Lundi 15 Août 2016: on se retrouve donc a Charles de Gaulles, direction la Bourgogne!! Nous traversons la France sous la pluie, les nuages, l’orage pour arriver au Creusot sous le soleil ou nous sommes accueillis par Vincent. Fondateur de ciné-cyclo, il souhaite partager son voyage de 6 mois et 3000km à vélo au Sénégal avec les asso et soutien qui lui ont permis de réaliser ce projet! Vélo équipé d’une dynamo et de matériels de projection qui le rend complètement autonome pour la diffusion de film dans les villages les plus reculés du pays. Nous sommes reçu à «l’îlot des Combes», projet soutenu par l’association colibri dans le but de créer une future oasis ou éco-lieu permettant l’accueil et l’échange autour de la permaculture. Malheureusement nous ne trouvons qu’un imbroglio de cabanes et maisons semi abandonné entourés de friches avec quelques woofers et bénévoles ne sachant pas trop par où commencer.

Mardi 16 Août 2016: nous fuyons vers Cluny visiter cette petite cité médiévale, l’abbaye construite en 909 fut un centre intellectuel de premier ordre au moyen âge et l’une des plus grande églises de la chrétienté, elle fut en partie démonté à la révolution pour ne laisser aujourd’hui qu’environ dix pour cent de la construction originel. Nous prenons le temps et savourons la bière locale, la balade et la baignade en compagnie de la tante de Fanny (c’est l’occasion de retrouvailles familiales)… Les vacances commencent!!

De retour au Creusot pour assister à la projection de «Binta et la grande idée»! Un film de Javier Fesser, tournée au sud Sénégal et qui retrace la problématique de la scolarisation des jeunes filles. Sujet sensible qui mets en avant le long chemin a parcourir vers l’égalité des sexes à l’école et dans la vie!!

Mercredi 17 Août 2016: nous décollons le lendemain en compagnie de Vincent direction Curgy. C’est parti pour une trentaine de kilomètres!! Nous nous relayons au guidon du Vélo Cargo qui transporte tout le matos de projection, presque 70kg tout de même! C’est lourd très lourd surtout en Bourgogne, nous faisons un détour par Autun pour le ravitaillement quelques réparations et l’apéro qui remotive l’équipe! Nous sommes accueillis à «Alosnys» lieu également en permaculture et toujours rattaché a Colibri mais incomparable à «l’îlot des combes». Le lieu est enchanteur avec toutes ces couleurs et odeurs. Adrien nous présente l’asso et nous initier aux bases de la permaculture, véritable sociologie des plantes basé sur l’observation et l’études de leurs environnements !! Ce qui donne un « jardin » d’une rare esthétique.

Le ciel nous invitant à ne pas le quitter des yeux nous décidons de passer la nuit à la belle étoile et en compagnie de la pleine lune!! Dernière nuit de ce petit trip bourguignon qui nous aura fait découvrir la permaculture qui dépend surtout des jardiniers plutôt que du jardin, la bourgogne, ces bocages et villages, ciné-cyclo et Vincent qui n’était qu’au début de son tour qui s’annonçait finalement plus raid que les 3000 km du Sénégal!!

Jeudi 18 Août 2016 : réveillés par l’orage nous sommes frais et dispo pour le retour au boulot et surtout prêt à repartir dés que le vent soufflera…

Merci Fanny pour ce moment, c’était trop Cute ;-)) !!!

This slideshow requires JavaScript.

One thought on “Ciné-cyclo Tour de Bourgogne – La parole à Ludo

  1. Un peu vexant dit donc… L’îlot des Combes est loin d’être le lieu que vous décrivez, c’est un lieu magnifique pourvu d’un grand verger conservatoire, d’une ravissante microferme… Sans parler des locaux, de la salle principale qui comporte un poêle immense, la cuisine professionnelle, la bibliothèque faite maison, et les gîtes pour l’accueil du public, entièrement rénové avec des matériaux écologiques. Merci de ne pas dénigrer le travail laborieux fourni par des centaines de personnes !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s