Coordinatrice Culturelle à la maison d’arrêt de Brest

Dernier article daté du 19 Août… C’est chouette d’embaucher des petites mains pour partager une expérience commune, mais, allez, il est temps de reprendre l’écriture de ce site en main :).

Que s’est-il passé depuis 3 mois?

En Août, il y a donc eu la venue d’Oona au Danemark, le tour de Bourgogne en vélo avec Ludo…. Puis un retour express au Danemark le 25 Août…. Pour mon oral. Et le VOICI, le VOILA, le TANT attendu, je l’ai reçu par la poste il y a quelques jours: MON DIPLÔME !!!! Je ne suis donc plus étudiante, cela représente un sacré tournant dans une vie…

Me voilà donc diplômée, sacrée fierté, je l’avoue, d’un :

Master 2 “Development and International Relations” à l’université d’Aalborg.

captureAprès un été bien chargé donc… Et pas beaucoup au travail (entre les bureaux de la ligue fermés les deux premières semaines d’Août et mes déplacements au Danemark), retour au travail à plein temps pourdès septembre  rattraper mes heures d’absence (contrat de 24h normalement). Mais alors, un service civique mission Coordinatrice Culturelle à la maison d’arrêt de Brest, en fait, c’est quoi ???

« – Elle fait quoi ta sœur ?

– Ben elle bosse à la prison.

– Oui mais elle fait quoi ?

– Euh ben elle divertit les prisonniers ».

Pour éviter tous malentendus fâcheux, ça mérite quelques éclaircissements :

Le service civique c’est quoi? C’est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme ; seuls comptent les savoirs-être et la motivation. Tous les détails ici.

Puis être Coordinatrice Socio-Culturelle alors?

  • Une fois par mois, nous organisons des sorties culturelles à l’extérieur de la maison d’arrêt pour des personnes détenues permissionnables. Les autorisations de sortie sont au préalable étudiées et acceptées par la juge d’application. Ce sont souvent des personnes détenues en fin de peine. Nous allons les chercher à la maison d’arrêt avec la voiture de fonction et passons la soirée avec eux avant de les ramener. NON, elles ne sont pas menottées, NON nous n’avons pas de surveillants avec nous, OUI elles sont comme vous et moi le temps d’une sortie. Depuis le début de mon contrat, nous avons amener les détenues à :

– Le spectacle de danse “Minkang” de la compagnie X-Trem Fusion au Mac Orlan.

– Visite du Musée de la marine au château de Brest.

– Expo de Chagall “De la poésie à la peinture”, à l’espace Édouard Leclerc à Landerneau.

– Visite de l’Abbaye Saint-Maurice.

– Expo de  Michel Thersiquel “A Hauteur d’Hommes” à Quimperlé.

– Concert d’Anne Pacéo au Quartz dans le cadre de l’Atlantique Jazz Festival.

– Concert d’Abdel Malik au Quartz.

  • Puis il y a les intervenants extérieurs qui animent des projets artistiques au sein de la maison d’arrêt, d’une durée d’une journée à une semaine :

– Un club de lecture avec la bibliothèque de Brest et la librairie Excalibulle tous les mois.

– Questions pour un Champion avec l’association de Guillers tous les mois.

– Des cours de guitare toutes les deux semaines.

– Des cours de chant toutes les semaines.


– Une semaine d’atelier théâtre avec la compagnie Clakbitume.

– Une semaine de stage d’initiation aux échecs.

– Une semaine d’atelier graph’ avec Mikael Barzic dans le cadre des Renc’Art Hip Hop.

– Une semaine d’atelier photos argentiques avec Anita Gauran en résidence à Passerelle.

– Une semaine d’atelier vidéo avec Lola Gonzalez en résidence à Passerelle.

– Une semaine d’atelier ciné-concert de l’artiste Christofer Bjurström avec Marmouzic.


– Un concert d’électro Buccal de l’artiste El Maout avec la Carène.

– Un concert en langue des signes de l’interprète et artiste Laëtitia Tual.


– Projection du film “Brooklyn” et débat avec le réalisateur Pascal Tessaud.

– Projection du film “Bananas” et débat avec le réalisateur Fredrik Gertten dans le cadre du festival intergalactique.


– Un café-débat « la violence et le sport » avec Olivier Rabin, délégué départemental UFOLEP 29.

– Un café-débat “Comment manger gras et sucré sans grossir?” avec Katell Magoarou Guerin, responsable de l’antenne Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids.

– Un café-débat “le tatouage est-il un art?” avec le studio de tatouages Kornog.


– Une rencontre avec Mohammed Loueslati, auteur de “l’Islam en Prison”.

– Une rencontre avec Damien Roudeau, illustrateur de “Brest à Quai”.

Bref, des rencontres passionnantes de gens passionnés et des partenaires engagés. Une expérience professionnelle super riche, intense et constructive.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s